Professionnalisation du secteur de démolition navale

Les statistiques diffusées dans rapport annuel de la NGO Shipbreaking Platform confirment l’importance de l’Asie du sud, de la chine et de la Turquie dans de démantèlement des navires.

NGO Shipbreaking Platform

Bien que leur lieu de démolition reste inconnu pour un navire sur cinq (An Econometric Analysis of Market Dynamics and Industry Trends Sabine Knapp, Shashi N. Kumar and Anna Bobo Remijn Econometric Institute, Erasmus University Rotterdam Econometric Institute Report 2007-52 (revised)), la pression internationale pour un démantèlement propre entrainera inéluctablement la modernisation des sites de démantèlement.

La première conséquence de cette pression internationale est liée à un plus que doublement des prix des navires d’occasion durant les dix dernières années. Elle s’est concrétisée par une forte réduction du nombre de démantèlements de navires (-50 % en 7 ans selon la Faculté des Sciences Spaciales à Groningen). À plus longue échéance, il est fort probable que des acteurs, bénéficiant d’un savoir-faire dans le recyclage des matières dangereuses mais surtout dans la récupération et la transformation de la ferraille, occupent une place primordiale et majoritaire dans cette branche.

Shipbreaking-structure

Traitement de la ferraille de navires

La ferraille de découpe de navires est une ferraille ne permettant pas une optimisation du remplissage des fours. Bien qu’étant une ferraille lourde, les découpes au chalumeau génèrent souvent des cubes d’un mètre cinquante de côté rempli de vide. Le cisaillage de cette ferraille de densité variant entre 0,25 à 0,4 t/m3 permet en règle général d’avoir une densité de sortie supérieure à 0,6 voire 0,7 t/m3.

Shipbreaking-photo3     Shipbreaking-photo5     Shipbreaking-photo4

Le processus de cisaillage est relativement simple en soit, et peut théoriquement se faire avec une cisaille hydraulique de 1000 t. Cependant la forme même des ferrailles à découper rend difficile la préparation pour le cisaillage. Les cisailles à bac latéral sont les mieux à même de casser ces volumes « structurés ».

Shipbreaking-CIB-cinematique

Dans tout projet de cisaille pour ce type de ferraille, il est impératif d’accorder toute son attention au réducteur latéral ainsi qu’au couvercle. Même un réducteur latéral de 500 t, appliquant une force de 50 t au mètre linéaire dans un coffre de 10 m, peut ne pas être suffisant à l’écrasement des ferrailles. On préfèrera dans ce cas un coffre plus court de 8 m voir 6 m, ou de manière optimale un réducteur latéral à angle variable capable de concentrer les efforts en un point (voir notre article http://www.danieli-centro-recycling.com/fr/2014/06/powers/).

Power-S     Shipbreaking-CIB-box

La position de l’articulation ainsi que le moment (Nm) du couvercle sont les autres éléments déterminants dans la préparation de cette ferraille : les forces appliquées sur la ferraille dans le coffre par le couvercle varient en fonction de la position de ce dernier. Dans le cas d’une cisaille à deux niveaux, il est impératif de recouvrir et comprimer la ferraille pour fermer le coffre, d’où l’importance d’un moment restant élevé le plus longtemps possible.

Une alternative consiste à choisir un bac latéral à angle variable combiné avec un coffre à 3 niveaux (photo ci-avant). La difficulté de ramener ces cubes de 1,5 m à une hauteur inférieur à 1 m se retrouve supprimée grâce à une hauteur sous couvercle pouvant dépasser 1,9 m.

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions techniques éprouvées capables d’améliorer la productivité du travail de la ferraille de démantèlement de navire. La possibilité d’utiliser ses ferrailles particulièrement dans les pays d’Asie ou en Turquie, sans pour autant pénaliser la productivité des fours, est essentielle à l’avenir de cette branche.

Sujets liés :
http://www.danieli-centro-recycling.com/fr/2011/04/cisailles-bac-lateral-turquie-ouvre-ses-portes-akros-henschel/
http://www.danieli-centro-recycling.com/fr/2014/06/powers/

Crédits :
http://www.shipbreakingplatform.org
http://www.frw.rug.nl/persons/groote/cursus/global%20village/websites/0910/trash/Globalization_of_Trash/Ship_Recycling.html
https://www.osha.gov/SLTC/etools/shipyard/ship_breaking

Coordonnées

Danieli. Installations clés en main pour les aciéries et l'industrie de la métallurgie

Notre mission est de fournir à nos Clients des usines clés en main et des équipements de haute technologie leur permettant de livrer des produits de grande qualité au coût de production le plus bas possible. La large maîtrise technologique et le savoir-faire pertinent de nos divisions produits, notre penchant pour l'innovation et la grande fiabilité de nos équipements, sont les meilleures garanties pour atteindre vos objectifs.

DANIELI - Via Nazionale, 41 - 33042 Buttrio (UD) Italy

(39) 0432.1958111

info@danieli.com